Diana Thomias-Leduc

Candidate au Conseil municipal

40 ans, gestionnaire de projets dans la communication, Master

Qui suis-je ?
Au bénéfice d’un Master en Finance et Gestion de Projet, j’ai pendant plus de 15 ans travaillé en Banque. En 2016 j’ai souhaité donner un autre tournant à ma carrière en focalisant mes compétences dans la gestion d’évènements culturels comme le Festival Couleur Café d’une part ou l’élaboration de stratégie de communication pour les PMEs. Originaire de La Rippe dans le canton de Vaud, je vis depuis plus de 20 ans à Genève. En 2018, j’ai été candidate au Grand Conseil pour la défense des plus démunis. Je suis engagée aussi pour le développement durable à travers plusieurs associations.

Quels sont mes projets pour Chêne-Bougeries ?

Mes chevaux de batailles pour Chêne-Bougeries se résument en une lutte contre la précarité des familles monoparentales, l’accompagnement de nos séniors, et l’encouragement à une mobilité plus douce. Je m’engage donc :

Contre la précarité des familles monoparentales :
Nous vivons une époque difficile où la législation ne correspond plus à la vie réelle et où la disparité des revenus est de plus en plus importante.
Les familles monoparentales après un changement de statut maritale, sont les plus souvent touchées et cela dans tous les quartiers. Nous devons aujourd’hui nous investir auprès de ces familles afin que ces dernières puissent vivre dignement.
Une vraie action sociale doit être entrepris passant par la formation et réorientation professionnelle afin de pouvoir mieux répondre au marché du travail et à la création de places de crèches prioritaires pour ces familles.

L’accompagnement de nos Séniors :
Il doit y avoir une vraie prise de conscience sur la qualité de vie de nos séniors et l’isolement dans lequel ils se trouvent.
Au même titre que « la ville de Genève », une vraie cohésion sociale doit se révéler avec la prise en charge du quotidien de nos séniors.
Pour se faire un recensement doit être effectués dans la commune de Chêne-Bougeries. Un planning d’événements et d’activités doit être élaboré en collaboration avec les principaux acteurs sociaux du Canton. Enfin une communication plus claire et compréhensible doit être effectuée.

Une mobilité plus douce :
Habitante du Chemin de la Montagne, je ne peux que déplorer le nombre impressionnant de non-respect des signalétiques, principalement autours des écoles et des zones résidentielles, de nuisances sonores ou simplement d’incivilités routières. Je m’engage donc à faire respecter ces dernières par la diminution de vitesses pour certains tançons de la commune, par des ralentisseurs ou le renforcement de la surveillance aux heures de pointes ainsi que l’encouragement à l’utilisation des voies vertes afin que notre commune retrouve sa quiétude.

Me contacter
Chemin de la Montagne 87
1224 Chêne-Bougeries
079 819 68 83
Email

%d blogueurs aiment cette page :