Pour une démocratie plus participative

A Chêne-Bougeries, la vivacité des associations de quartier est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Bonne pour la démocratie, mauvaise car elle résulte notamment de la multiplication des sujets de contestation : densification, Léman express, conflits entre les modes de transports, etc. Les immeubles ont poussé partout, y compris dans la zoneLire la suite « Pour une démocratie plus participative »

La qualité de vie, un enjeu majeur pour Chêne-Bougeries

Quand je suis arrivée à Chêne-Bougeries, il y a 27 ans, c’était par pur hasard. On nous y proposait un appartement (oui, à l’époque, on se faisait proposer des appartements…) avec un bout de jardin dans un cadre très vert ; un rêve pour un jeune couple qui attendait son premier enfant. Venant du quartierLire la suite « La qualité de vie, un enjeu majeur pour Chêne-Bougeries »

La Gradelle : un quartier cerné par les antennes 5G

La prolifération de plus en plus rapide d’antennes 5G sur le territoire genevois malgré un moratoire cantonal et des moratoires communaux révèle la détermination des opérateurs à mettre en oeuvre cette nouvelle technologie dans une ambiance très concurrentielle, tout autant que l’impuissance des autorités à contrôler cette fuite en avant.  Etablie par la RTS àLire la suite « La Gradelle : un quartier cerné par les antennes 5G »

On ne passe pas !

Le Conseil municipal de Chêne-Bougeries a été saisi pour un préavis sur un projet de plan de site du quartier des Arpillières (22 villas et un chemin privé sans issue), qui figerait la situation actuelle en zone 5, avec maintien des villas existantes et de la végétation. Un des éléments mentionné dans ce projet de plan deLire la suite « On ne passe pas ! »

Du goulet au village

Presque dix millions. C’est la somme votée par le Conseil municipal de Chêne-Bougeries le 15 juin 2017 pour la première étape de la rénovation de son « village », estimée en tout à environ 34 millions. Il faut dire que du fameux goulet à un vrai centre villageois, il y a du boulot. Ce vote historique aLire la suite « Du goulet au village »

Et pour quelques briques de plus…

En 2012, la droite du Grand Conseil votait avec enthousiasme et à une large majorité le projet de loi 10891-A, qui permettait de doubler la densité des constructions sur les parcelles en zone villa, sans nécessité de modification de zone (en cinquième zone, la surface de la construction ne doit normalement pas excéder 25% deLire la suite « Et pour quelques briques de plus… »