Culture infertile à Chêne-Bougeries

On me reproche aujourd’hui dans le cadre de la campagne électorale de critiquer la politique culturelle menée depuis 5 ans par le PLR à Chêne-Bougeries, et de ne jamais participer jamais aux manifestations culturelles de ma commune. Je confirme que d’une part je n’accepte pas les billets gratuits (par principe), et que d’autre part je boycotte les évènements culturels organisés par la commune car ils ne correspondent pas à mon approche de la culture.

Pour moi, la culture est un des moteurs de la mise en relation des habitantes et habitants et de la lutte contre l’isolement. La démocratisation et l’accessibilité de la culture assurent la cohésion sociale et le vivre ensemble. Vouloir utiliser la culture à ces fins est une question de choix politique.

La politique culturelle actuelle de la commune de Chêne Bougeries manque cruellement d’audace et de cohérence. La commune doit mettre les moyens nécessaires à une véritable politique culturelle, ce qui nécessite de mettre en place un véritable service culturel avec des collaborateurs disponibles pour suivre et accompagner les projets, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. 

Chêne-Bougeries n’a d’autre part aucune stratégie en la matière et programme ses événements en fonction des propositions qui arrivent à la mairie. Il en résulte un patchwork difficile à qualifier. Quand on est programmateur culturel, on reçoit des dossiers et mails de propositions de spectacles et d’artistes constamment, on a pas forcément à toutes les traiter. Ce qu’on fait de ce genre de demande dépend de la stratégie de programmation qu’on s’est fixée, avec les publics qu’on veut atteindre, les différentes formes d’art qu’on veut présenter, selon la couleur qu’on veut donner à sa saison culturelle.

L’idéal étant de trouver le moyen de toucher tous les publics à tour de rôle, et exceptionnellement simultanément avec un grand événement culturel rassembleur et gratuit. Actuellement, les adolescents et les jeunes adultes sont souvent oubliés. Nous avons effectivement une fois par année un petit festival appelé « Deschaînés« , organisé par les travailleurs sociaux de Chêne-Bougeries, Cologny et Chêne-Bourg, mais qui s’adresse surtout aux pré-ados.

Candidate au Conseil administratif et intéressée par le dicastère de la culture (qui est par ailleurs mon métier, puisque je suis organisatrice d’événements culturels depuis 20 ans), je m’engage à proposer aux habitantes et habitants une programmation culturelle plus variée, moins onéreuse pour le public et plus audacieuse. Nous en avons les moyens, reste à en avoir la volonté !

Catherine Armand
Conseillère municipale
Candidate au Conseil administratif de Chêne-Bougeries


Je précise que ce blog ne vise pas à remettre en question le travail du service culturel et des employés communaux, mais bien les choix de la Conseillère administrative en charge.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :