Pétition pour une Voie Verte plus sûre

Qui a déjà utilisé la Voie Verte depuis son ouverture aura relevé son caractère unique pour Genève. Nous ne pouvons que nous réjouir de l’existence de cette allée sans voitures, entourée de végétation, loin du bruit et de l’odeur des grands axes routiers.

L’expérience de la Voie Verte comporte cependant son lot d’imperfections. Elle a été conçue en sous-estimant le succès qu’elle rencontrerait, de même que l’utilisation croissante et plus diversifiée du vélo (vélos électriques rapides, vélos-cargos, vélos à remorques…).

À l’heure où un projet de Voie Verte reliant Bernex à Carouge, en passant par les Evaux et Saint-Georges, est en train de gentiment voir le jour, il est opportun d’interpeller les autorités sur les corrections à apporter au tracé actuel. C’est pourquoi le Parti Socialiste et les Verts ont lancé une pétition portant sur les points suivants :

  • La voie cyclable comporte un certain nombre de dangers. Elle connaît des “heures de pointe”, auxquelles l’on peut constater des files de vélos qui se suivent. Cependant, ils ne circulent pas tous à la même vitesse, la fluidité du trafic cycliste sur la Voie Verte impliquant par conséquent le besoin d’avoir de la place pour les dépassements. Cela n’est pas le cas aujourd’hui, le manque de place présentant également un problème en cas de croisement de vélos à remorque (marchandises ou sièges pour enfants). C’est pourquoi la voie cyclable doit, dans la mesure du possible, être élargie.
  • La séparation entre la voie cyclable et la partie piétonne est constituée d’une tranchée remplie de gros cailloux et bordée de lattes en métal coupant. Il est indéniable que cet aménagement aggrave tout accident ou chute qui aurait lieu à cet endroit, ce qui n’est pas souhaitable. D’autres séparations seraient envisageables sans présenter de tels dangers (haie, barrière en bois, etc).
  • La partie piétonne est aujourd’hui en moyenne plus large que la partie cycliste. C’est en théorie la partie dans laquelle les enfants peuvent jouer, et où les autres moyens de transport (rollers, trottinettes…) ainsi que les poussettes peuvent circuler. Mais cette partie est en terre, ce qui se prête difficilement à la circulation de poussettes et de trottinettes, et ce qui a pour effet qu’en cas de pluie, les gens préfèrent marcher sur le bitume de la partie cycliste. Cela n’est pas idéal, une portion de la partie piétonne devrait être convertie en revêtement dur.

Enfin, les aménagements aux croisements avec les routes carrossables, qui ont beaucoup fait parler d’eux, ont été notablement corrigés durant l’été. Ils permettront de mieux assurer la sécurité de toutes et tous, et de réduire le risque d’accidents engendrés notamment par les fous.folles du volant et du guidon.

Nous vous invitons par conséquent à signer et à faire signer la pétition, afin de demander aux autorités de se pencher sur un réaménagement de la Voie Verte qui permette une coexistence plus adéquate entre les différent.e.s usager.ère.s.

Vous pouvez télécharger la pétition en cliquant ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :